Le repérage

A quoi sert le repérage ?

Comme son nom l’indique, cette opération permet de repérer à l’aide d’un fil que l’on installe dans votre sein, l’anomalie constatée lors des examens précédents.  Le repérage est pratiqué avant une intervention chirurgicale.

En quoi consiste l’examen ?

Vous serez une nouvelle fois torse nu sur la table. Le médecin réalisera alors une anesthésie locale avant d’installer le « fil » de repérage qui restera installé jusqu’à l’opération. 2 clichés du sein seront réalisés afin de vérifier le bon positionnement du repère. Un pansement vous sera ensuite installé.

Quels sont les effets secondaires ?

À la suite de cette intervention, il est possible que vous ressentiez des tensions douloureuses ou que vous constatiez des saignements sous le pansement. Afin d’éviter toute complication ou sensation douloureuse, il est conseillé de ne pas faire d’effort avec le bras du côté repéré ou encore de ne pas dormir sur le ventre.

Comment se préparer avant l’examen ?

Il est demandé de ne pas porter de bijoux. Vous veillerez à préciser au médecin radiologue si vous avez pris des médicaments anticoagulants ou contre les allergies.

Combien ça coûte ?

Le repérage est remboursé à 100% dès lors que l’on possède une mutuelle.