L’hormonothérapie

Qu’est-ce que l’hormonothérapie ? Dans quels cas ?

Les hormones féminines naturelles (œstrogènes, progestérone) peuvent stimuler la croissance de certaines tumeurs du sein, c’est ce que l’on appelle l’hormonosensibilité. L’hormonothérapie est un traitement qui a pour but de stopper la prolifération des cellules cancéreuses et de supprimer cette hormonosensibilité.

Ce traitement est le plus souvent utilisé en complément de la chirurgie afin de limiter les risques de récidive.

Il existe 2 types de traitement :

  • Les traitements médicamenteux qui vont avoir une action sur l’ensemble des cellules du corps sensibles aux hormones.
  • Les traitements non médicamenteux. Les ovaires produisant des œstrogènes, ce traitement consiste à les retirer au cours d’une intervention chirurgicale.

Quels sont les effets secondaires ?

Les effets secondaires liés à l’hormonothérapie ne sont pas les plus virulents. En effet ce traitement est généralement bien toléré par les organismes et la notion de douleur est très souvent inexistante. Certains effets non désirés peuvent voir le jour : des bouffées de chaleur, une prise de poids limitée ou encore des bouffées de chaleur.

Il est primordial de bien échanger avec vos médecins référents concernant les effets secondaires car ils peuvent être atténués (grâce à un changement de traitement par exemple).

Dans la plupart des cas, il est recommandé d’interrompre la contraception orale. Une surveillance gynécologique est donc essentielle.

Combien ça coûte ?

L’hormonothérapie est entièrement prise en charge par la sécurité sociale dans le cadre des affections de longue durée. Il faut toutefois avoir rempli, dès le diagnostic, un formulaire de demande de 100% (ALD 30). Ce document doit être rempli par votre médecin traitant référent.